Essai : Nouvelle Smart Fortwo Electric Drive

smart electric drive Toulouse 2017C’est elle ! C’est la Smart que l’on attend depuis 1997 ! Une citadine compacte, propre, silencieuse, confortable et à même de se mouvoir en ville avec une agilité exceptionnelle. La propulsion électrique rend en effet cette 3e génération plus attractive que jamais. Et si la Fortwo disposait déjà d’une propulsion électrique sur la précédente génération, la nouvelle Forfour pourra également être équipée de la sorte, au contraire de sa cousine la Renault Twingo.

Dès sa conception, la troisième génération de la Smart a été élaborée pour accueillir une transmission électrique (d’où un plancher relativement haut, la batterie se trouvant en sandwich sous celui-ci). Ni l’agilité ni la dynamique n’ont été altérées, le modèle conservant toutes ses qualités, en ce compris un rayon de braquage record contenu à 6,95 m pour la Fortwo. Agile et maniable, la Smart demeure la reine des villes, d’autant que de gros progrès ont été réalisés pour améliorer le confort et la tenue de route du modèle.

160 km d’autonomie

smart electric drive Toulouse 2017Les ingénieurs ont également veillé à ce que la citadine puisse être rechargée en un minium de temps. Il a donc fallu faire un compromis entre l’autonomie et un temps de recharge acceptable. C’est la raison pour laquelle le véhicule dispose d’un rayon d’action limité à environ 160 km, ce qui, pour un véhicule à vocation principalement urbaine, est tout à fait suffisant.

La Smart est équipée d’une batterie lithium-ion fabriquée par Deutsche Accumotive, filiale de Daimler, sur base de cellules produites LG Electronics en Corée du Sud. D’une capacité de 17,6 kWh, la batterie est placée sous le plancher entre les essieux, à un endroit parfaitement protégé et avantageux en termes de centre de gravité. L’accumulateur se compose de 96 cellules plates dont les composants chimiques ont été améliorés par rapport à ceux utilisés sur la génération précédente.

En outre, Smart propose pour la première fois un certificat garantissant la performance de sa batterie. Celui-ci a pour but de garantir une teneur énergétique maximale au moins égale à la capacité de la batterie et ce pour une période de huit ans ou 100.000 km !

Pour ce qui est de la recharge, l’application Smart Control permet de surveiller le processus de chargement à distance. Six heures suffisent pour recharger la batterie sur une prise électrique conventionnelle (12 A), à une capacité de 80 %. Un boîtier mural dédié permet de réduire ce temps à 3,5 heures et, dès cet automne, un chargeur rapide de 22 kW permettra de charger le véhicule en à peine 45 minutes !

Quelle pêche !

smart electric drive Toulouse 2017Techniquement, Fortwo et Forfour embarquent, sur le train arrière, un bloc électrique de 60 kW (81 ch) fabriqué à Cléon par Renault. Toute sa puissance est transmise avec une démultiplication constante. Le passage de rapports n’est donc pas nécessaire, ce qui représente un avantage indéniable lorsqu’on se déplace en ville. Pour la marche arrière, le sens du rotation du moteur est tout simplement inversé.

En outre, comme tout véhicule pourvu d’un moteur électrique, son couple est disponible instantanément. Fort de 160 Nm, il assure donc des démarrages éclair aux deux modèles. La vitesse maximale est quant à elle bridée à 130 km/h, ici aussi au profit d’une meilleure autonomie.

Souple et efficace, l’ensemble est très agréable à l’usage, la Fortwo se faufilant en ville avec beaucoup d’aisance, et sa puissance suffisant à décoller dès que le feu passe au vert. Lors des manœuvres, on est également impressionné par son rayon de braquage exceptionnellement court, à tel point qu’on a l’impression qu’elle effectue ses demi-tours sur elle-même. Bon point également pour la direction assistée à démultiplication variable, le volant se tournant du coup à l’aide d’un seul doigt.

Toujours connecté

smart electric drive Toulouse 2017Le conducteur a le choix entre un mode de conduite normal et un mode ECO, conçu pour un style de conduite axé sur une efficacité énergétique maximale. Autre point fort : afin d’économiser de l’énergie et gagner en autonomie, la Smart Electric Drive dispose également d’une préclimatisation. L’habitacle est alors progressivement amené à la température souhaitée, pendant que le véhicule sera en chargement sur la prise électrique.

Le tout se commande à l’aide de l’application Smart Control qui permet d’accéder à de nombreuses informations concernant la propulsion électrique directement sur votre smartphone, tablette ou PC et d’ainsi pouvoir gérer à distance un certain nombre de fonctionnalités comme la préclimatisation ou le chargement intelligent (qui tient compte des heures les moins chères si votre domicile dispose d’un compteur bi-horaire).

L’équipement de série des modèles Electric Drive n’a rien à envier aux Smart conventionnelles. En effet, on retrouve, par exemple, le Pack Hiver et son volant chauffant, un Pack Design pourvu notamment d’une cellule Tridion et de rétroviseurs vert électrique ou encore la possibilité d’opter pour le programme de personnalisation Brabus Tailor Made.

La sécurité au top

smart electric drive Toulouse 2017Au rayon de la sécurité, primordiale dans un véhicule de cette taille, la Smart Electric Drive hérite d’une cellule Tridion renforcée, qui passe l’épreuve de la collision frontale avec distinction, notamment face à la lourde Mercedes-Benz Classe S. S’ajoute à cela une série d’aides à la conduite, comme l’ESP, le système de stabilisation au vent latéral, le radar anticollision et un avertisseur de franchissement de ligne. La batterie pour sa part est logée dans un compartiment renforcé, lui-même positionné sous le plancher du véhicule pour limiter tout risque lors d’une collision. Bref, une petite qui a tout d’une grande !

Conclusion

Lancée en 1998 sur le marché européen, la Smart Fortwo a mis du temps à s’imposer dans les mœurs. Mais près de 20 ans plus tard, le concept imaginé par Johann Tomforde dès les années 70 connaît enfin le succès qu’il mérite. Et cette déclinaison électrique de devrait que renforcer la position du modèle (proposé en trois ou en cinq portes), à l’heure où les villes se ferment progressivement aux véhicules les plus polluants tout en exigeant des solutions de mobilité individuelle plus compactes et discrètes. La nouvelle Smart Electric Drive répond à toutes ces exigences !

Points forts
+ comportement vif
+ rayon de braquage exceptionnel
+ gabarit passe-partout
Points faibles
- suspension ferme
- autonomie limitée à 160 km
- petit coffre

Plus d’infos : www.smart.com

Comments are closed.